Nouvel An Chinois : Tour d’Horizon sur les plateformes de Contenu en Chine

À l’occasion du nouvel an chinois, GenerationContenu a approché Victoria Van Haecke, auteur du blog www.connectwithasia.fr  pour un rapide tour d’horizon sur les plateformes de contenu digital en Chine.

Le blog Connect with Asia vise à apporter un éclairage sur les pratiques digitales en Asie du Sud-Est, du côté des utilisateurs consommateurs mais aussi des entreprises. Il est à destination de tous les professionnels, ou particuliers, sensibilisés ou passionnés par le digital et qui souhaitent en savoir plus sur les spécificités asiatiques.

 

connectwithAsia

 

  • Quelles sont les plateformes de diffusion de contenu les plus populaires en Chine ?

En Asie en général, les réseaux sociaux sont des plateformes de diffusion de contenu très appréciés. Ces supports changent en fonction des pays mais de manière générale, Facebook demeure l’une des plateformes phares.

La grosse différence avec l’Occident est évidemment la Chine, puisque les réseaux que nous connaissons y sont interdits. WeChat est le réseau le plus utilisé dans le pays. À la base, il s’agit d’une application de messagerie instantanée qui s’est diversifié dans la diffusion de contenu de marque, le paiement dématérialisé etc. jusqu’à en devenir un outil presque incontournable pour les Chinois aujourd’hui !

wechat

La plateforme Youku est également très populaire pour la diffusion de contenus vidéos. Ce réseau s’apparente à un YouTube sur lequel seraient majoritairement diffusés des films, des émissions ou encore des contenus de marque (les vidéastes à leur compte seront plutôt sur la plateforme de vidéo Tudou).

Enfin, on entend également souvent parler des plateformes de micro-blogging Sina Weibo et Tencent Weibo dont le concept se rapproche de ce que nous connaissons avec Twitter.

 

  • Quels sont les formats de contenu les plus populaires en Asie ?

L’Asie (dont la Chine) suit la tendance mondiale de la vidéo.

YouTube est une plateforme très populaire en Asie (1er réseau social à Taïwan, au Japon, à Singapour ou encore en Corée du Sud selon une étude de We Are Social et Hootsuite datant de janvier 2017

(https://fr.slideshare.net/wearesocialsg/digital-in-2017-eastern-asia, https://fr.slideshare.net/wearesocialsg/digital-in-2017-southeast-asia).

Son équivalent chinois (Youku) est le 2e réseau le plus populaire après WeChat sur le marché. Des vidéos sont aussi largement diffusées sur les réseaux sociaux plus classiques de type Facebook, Instagram, Sina/Tencent Weibo etc.

Par exemple, la page Facebook singapourienne SGAG surf sur l’actualité du Nouvel An Chinois en partageant des vidéos du type « How Moms Prepare for CNY ».

 

  • Des conseils pour les entreprises qui veulent communiquer sur ces marchés ?

Il faut évidemment s’adapter à ces marchés : c’est-à-dire créer du contenu dans la langue du pays et utiliser des références locales (on peut reprendre l’exemple de SGAG pour le nouvel an chinois).

Par ailleurs, les consommateurs asiatiques sont généralement très connectés via mobile. Le contenu, qu’il soit sous forme de texte, image ou encore vidéo, doit donc être « mobile friendly ».

 

De retour en France, et sur un autre registre, voici en Bonus quelques photos de la Rue du Faubourg Saint-Honoré, dans le 8ème arrondissement de Paris, pavoisée à l’occasion du nouvel an chinois.

Ce lieu rassemble les grandes enseignes européennes qui attirent un bon nombre de touristes chinois. Ils étaient 1,8 millions à visiter la capitale française en 2016 (selon Atout France). 

faubourg nouvel an chinois

Source: www.sortiraparis.com/actualites/nouvel-an-chinois/articles/161959-le-faubourg-saint-honore-fete-le-nouvel-an-chinois

faubourg 2

faubourg 5

Source des photos: La page Facebook du Comité du Faubourg Saint-Honoré

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *