Le Business de l’Expression de Soi à l’ère Digital, ou le Métier d’Influenceur

À l’occasion du lancement de la New York fashion Week le 8 février, parlons d’influenceuses beauté, mode et fitness si convoitées par les marques. Bénéfice marques : amplifier leurs contenus et gagner en notériété. Mais quels profits tirent ces influenceuses de leurs partenariats ?

influenceuse et contenu digital

Source: Instagram

Les sources de revenus de ces influenceur(se)s sont en majorité liées aux enseignes. Elles sont  rémunérées en contre partie de la production et/ou la diffusion de textes, vidéos ou photos mettant en valeur leur consommation de produits commerciaux.

Miser sur la qualité des contenus, tisser des réseaux de partenariats, étudier la fréquence de diffusion, amplifier leurs images : les influenceuses ont fait couler beaucoup d’encres et… de devises euros dollars.

En 2017, Forbes a décidé pour la première fois de dresser un « ranking » des influenceurs, une sorte de reproduction numérique du système de classement des stars des médias traditionnels.

Ce magazine aurait donc décidé de « s’intéresser à ces personnes qui deviennent populaires sur les réseaux sociaux et qui génèrent par la même occasion une fortune de plusieurs millions de dollars » selon une information reprise du magazine Elle.

 

Créateurs de Contenu avec Chiffres d’Affaires à l’Appui

  

Source: CNN 

En ce début de New York Fashion Week, jetons un coup d’œil sur les frais de partenariats influenceurs/marques en 2017 le marché américain (chiffres : Influence.co, repris par Forbes Magazine):

  • Les micro-influenceurs de 2 000 à 100 000 abonnés facturent, en moyenne, entre 137 et 258 USD par poste Instagram.
  • Les influenceurs moyens: Au moment où un influenceur dépasse les 100 000 abonnés, ses frais montent à près de 400 USD par poste.
  • Les macro-influenceurs: celles et ceux qui comptent plus d’un million d’abonnés peuvent même exiger jusqu’à 1 400 USD pour un seul post Instagram.

 

Mieux Payées que leurs Homologues Masculins

Le girl power à son paroxysme, un domaine où les Femmes sont bien mieux payés que les Hommes, révèle le média RTL : « cette différence de revenus (allant jusqu’à un tiers de plus) serait dû aux domaines de spécialité les plus populaires sur les réseaux sociaux, à savoir la mode et le fitness, où les femmes sont les plus présentes et donc, les plus influentes ».

influenceuses contenu digital

Source: Instagram

Mode, Fitness et Beauté : Du Contenu, des Médias et de la Viralité

Les influenceuses sont certainement des initiatrices de styles de vie à part entière, on ne parle plus de mode mais d’expression de styles : la diffusion de leurs contenus à travers le net, notamment les réseaux sociaux, en est la preuve.

 

Le Blog

L’élue top influenceuse mode selon Forbes 2017 aurait été l’italienne Chiara Ferragni avec plus de 10 millions d’abonnés sur Internet « devenue populaire grâce à son blogue The Blonde Salad, fondé en 2009 » révèle le huffigtonpost.

 

influences contenu digital

 

Sur un registre plus « frenchy », on évoque parmi le panorama des 10 bloggeuses mode à suivre en 2018 Alix Bancourt ou l’influenceuse Lisa Gachet de Make My Lemonade avec les chiffres suivants pour sa communauté : 

chiffres wearmylemaoade

Source : communauté #wearmylemonade

 

De la bloggeuse parisienne « Effortless Chic » à la « French Riviera Style » : tenir un blog comme un vivier de contenu sert à rediffuser vidéos, photos et textes sur d’autres canaux de communication, notamment les réseaux sociaux, pour plus d’amplification sur le net.

 

La Chaîne Youtube

YouTube est devenu le deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google. Une niche pour la fine fleur des tutoriels beauté. On y retrouve la « beauty star » anglaise, Zoella, influenceuse et fondatrice d’une marque de produits de beauté avec 11 millions d’abonnés sur sa chaîne Youtube.

Son équivalente en France serait la youtubeuse beauté @enjoyphoenix (3 161 664 abonnés).

Le plus de la chaîne youtube est évidemment l’usage de la vidéo qui, en 2018, continuera à se positionner comme le must en matière de contenu, notamment pour les vidéos en direct (live).

 

Le Compte Instagram

… ou la source d’inspiration visuelle. Certaines influenceuses utilisent leurs comptes pour refléter des photos shoots et méthodes propres à elles, telle que la méthode Kyala Gym de l’influenceuse fitness Australienne Kayla Itsness, avec 4,7 millions de followers sur Instagram.

influenceuse et contenu digital

Source: Instagram

Le Principe du « Less is More »…

Face à ces chiffres d’abonnés de masse aux stars du web, la recherche de l’authenticité reste primordiale afin qu’une confiance s’établisse envers l’influenceur.

« La notion de grosse communauté s’effaçait alors face à l’engagement recherché et la proximité qu’avait l’influenceur envers les internautes le suivant sur les réseaux sociaux » conclut le journalducm.com citant une étude menée aux Etats-Unis, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne, auprès de 4 000 internautes de 16 à 61 ans.

Ceci explique la tendance des marques à favoriser des partenariats avec des micro-influenceuses (entre 1000 et 100 000 abonnés), bénéficiant d’une image plus authentique et d’une relation plus directe avec leurs abonné(e)s. Et aux services certainement moins onéreux.

influenceuse 7

Ce que font exactement les micro-influenceurs pour une marque ?

  • Inciter à avoir des retours d’avis positifs en ligne sur la marque,
  • Raconter une histoire (expérience) autour du produit,
  • Délivrer des contenus plus ludiques, moins institutionnels, et donc plus proche du public.

 

Les experts prédisent la baisse du reach naturel sur les réseaux sociaux (hors publicité). Facebook a décidé de prioriser l’affichage d’informations provenant de sources considérées comme de confiance au détriment des marques. La stratégie de miser sur les relations influenceurs, ou le marketing influenceurs, est devenu un vrai enjeu de notoriété pour ces mêmes marques.

 

Et pour conclure, en réponse à la question « beaucoup de gens pensent que les blogueuses mode ont un côté narcissique, est-ce que tu es d’accord ? », l’influenceuse française Betty Autier (700 000 abonnés), pionnière des bloggeuses mode, répond :

« Je pense qu’on fait partie d’une génération où tout le monde se prend en photo et se montre sous tous les angles. Donc, est-ce qu’on peut dire que je suis pire qu’une autre ou que je suis plus narcissique ? Je ne pense pas (…) ».

influenceuse digitale 8

Source : http://www.ecommercemag.fr/Thematique/marketing-1012/Diaporamas/top-influenceuses-mode-317970/betty-autier-pionniere-blogueuses-mode-317971.htm#teOk2pkI2ZBeUBrG.97

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *